Plateformes de Partenariat Industriel à l’AP-HP

L’AP-HP affirme sa volonté de promotion de l’innovation et de transfert de technologie en créant des passerelles entre ses établissements de soins, les structures de recherche et les industries. Il s’élabore déjà de nombreuses collaborations scientifiques et techniques entre les équipes médicales et de recherche des CHU et des entreprises biomédicales pour la réalisation d’essais cliniques ou de programmes scientifiques fondamentaux. La volonté est ici de réunir sur un même site géographique des centres de formation, des laboratoires de recherche académique, des services cliniques et des unités de recherche et développement privées afin d’encourager la continuité entre recherche fondamentale et clinique au service des malades. En effet, ce rapprochement géographique devrait favoriser le transfert des innovations issues de la recherche fondamentale vers leur validation clinique et leur exploitation industrielle tout en faisant bénéficier les patients des innovations diagnostiques et thérapeutiques dans les meilleurs délais et les meilleures conditions.

Ces différentes passerelles se développent sur le thème de l’hématologie-oncologie-greffe à l’hôpital Saint-Louis, du handicap neurologique et moteur à l’hôpital Raymond Poincaré, du vieillissement et de l’allongement de la vie à l’hôpital Charles Foix, des neurosciences à l’Institut du Cerveau et de la moelle (ICM) sur le site du groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, et sur le développement des jeunes sociétés du secteur biomédical au sein de la pépinière d’entreprises sur le site de l’hôpital Cochin.

La plate-forme de partenariat industriel (PPI) sur le site de l’hôpital Saint-Louis (Paris)

NA0599B-22La plate-forme de partenariat industriel (PPI) sur le site de l’hôpital Saint-Louis (Paris)

La mise à disposition de locaux de l’hôpital Saint-Louis à des entreprises est une démarche menée en

collaboration avec l’Institut Universitaire d’Hématologie (IUH), composante statutaire de l’université Paris 7-René Diderot ayant des missions de recherche et d’enseignement. Les équipes cliniques de l’hôpital et celles de recherche fondamentale de l’institut collaborent depuis de nombreuses années au travers de projets médicaux et de recherche définis de manière concertée entre les deux directions. Il ne restait donc plus qu’à accueillir des partenaires privés pour favoriser le continuum recherche-soins. Près de 400 m² de laboratoires et de bureaux au sein même de l’hôpital sont ainsi, dans un premier temps, mis à disposition des entreprises.

Cette structure d’accueil s’adresse aux entreprises actives dans le domaine du médicament, des biotechnologies, des dispositifs médicaux et du diagnostic médical. L’adéquation des sociétés retenues avec les axes forts du projet médical du site est vérifiée par un comité scientifique.

L’hébergement des entreprises est contractualisé par des conventions d’occupation précaire et révocable de locaux. Ces contrats sont établis pour une durée de deux à trois ans pour la réalisation d’un projet de recherche et développement précis. Les sociétés hébergées bénéficient d’un accès facilité aux plateaux techniques et aux plates-formes technologiques du site, aux patients et aux qualifications des équipes de soins pour la réalisation d’essais cliniques, aux compétences de chercheurs publics de renommée internationale, ainsi qu’à des structures de soutien pour la recherche biomédicale : centre d’investigation clinique (CIC), centre d’investigation clinique intégré en biothérapies (CIC-BT), centre d’investigation biomédicale (CIB), unité de recherche clinique (URC), département de la recherche clinique et du développement (DRCD) et l’OTT&PI. Ces différents partenariats scientifiques et techniques sont contractualisés par des conventions de prestation et de service et des conventions de collaboration de recherche qui prennent en compte les aspects de propriété intellectuelle.